3 grandes tendances du cloud cette année

Les technologies cloud se sont énormément développées ces dernières années, mais la phase de transition est loin d’être achevée. Les DSI priorisent le cloud pour l’hébergement ainsi que le stockage des données, mais beaucoup de logiciels fonctionnent encore sur site. Voici 3 tendances du cloud, qui promettent de changer les choses cette année!

L’essor de l’Iaas (infrastructure en tant que service)

Le secteur du cloud connaîtra un renforcement cette année, avec l’acquisition de plusieurs structures de moyenne envergure par de grandes entreprises du marché. L’arrivée des grandes entreprises aura un impact énorme, mais il y aura aussi la place pour de plus petits acteurs, surtout ceux qui se spécialisent sur le service ainsi que l’accompagnement.

Cette année promet donc d’être celle de l’Iaas, qui bénéficie depuis quelques temps déjà d’une croissance importante. Le marché est très porteur étant donné qu’il permet aux sociétés de ne plus se préoccuper du volet technique de leur système d’information. Cette année 2017 connaitra le développement des technologies qui sont apparues sur le marché en 2015, du fait des différentes décisions juridiques de la Cour européenne, mais également par l’envie d’accompagnement de plusieurs acteurs du secteur.

Le développement de la conteneurisation

La conteneurisation consiste à aller plus loin dans la granularité de la virtualisation, encore plus que ce que permettent généralement les solutions du domaine. Au lieu de virtualiser l’environnement, les conteneurs virtualisent des processus indépendants. Ainsi son action est d’isoler ces processus de même que l’ensemble des ressources (processeur, mémoire) qu’ils utilisent.

Cette approche va se généraliser étant donné qu’elle permettra une certaine « portabilité » des productions dans le Cloud, bien plus simplement qu’avec les machines virtuelles. Les développements opérés sur une plateforme quelconque pourront être facilement portés puis exécutés dans le Cloud, sans qu’il ne soit nécessaire de faire recours à des machines virtuelles.

L’expansion de l’approche hybride

Cet usage est déjà très répandu dans de nombreuses entreprises, qui y font recours aussi bien pour des solutions sur site comme dans le cloud. La démocratisation de l’approche hybride s’explique par l’apparition d’un nouveau type de logiciels flexibles.

Ces applications sont capables de tourner entre les différents systèmes, en local comme dans le cloud. Pour les entreprises qui ne sont pas en mesure de faire le choix du 100% cloud directement, l’approche hybride constitue une solution, mais il faut parfois se confronter à des défis non négligeables, certains logiciels ne peuvent pas fonctionner avec cette approche.

 

 

Laisser un commentaire